L’aventure Tiny House : de la construction aux idées décoration !


Vous vous lancez dans la construction d’une Tiny House ? À la recherche d’idées pour aménager votre micro-maison ? Si ces questions vous parlent, vous êtes au bon endroit. Sur ce site, nous cherchons à faire découvrir les Tiny House, mais surtout à aider les personnes à la recherche d’idées et d’informations sur la construction, l’aménagement ou la décoration de leurs maisonnettes. Mais nous nous adressons également au personne ayant besoin d’un guide de la consommation énergétique et de l’économie d’énergie, qui cherchent à réduire leur impact sur la planète en passant par une optimisation de leur habitat et en adoptant des solutions alternatives. Nous sommes très heureux de pouvoir vous accompagner dans cette formidable aventure.


D’où vient l’idée des Tiny House ?


Si jamais vous ne savez pas ce qu’est une Tiny House, laissez-nous vous éclairer. Phénomène venu des États-Unis, les Tiny Houses ont été inventées par Jay shafer. Ces maisons sur roues ont pour but d’allier mode de vie nomade et sédentaire. Elles doivent permettre à leurs propriétaires de partir sur les routes, mais également de disposer de tout le confort d’une vraie petite maison. Nées aux État-unis, elles sont popularisées par la forte demande de logement ayant explosé après l’ouragan Katrina et la crise des subprimes. Outre une opportunité de logement à bas prix, les Américains ont été séduit par la proposition d’un mode de vie plus simple et plus sain. La société de Jay shafer, « Tumbleweed » est la première entreprise de construction de Tiny House. Elle lancera le mouvement. Un village de Tiny house a même vu le jour dans l’Oregon : « Dignity village ». Il s’agit à la base d’un terrain de camping mis à disposition des SDF, qui a été transformé en village de Tiny House pour les personnes en voie de réinsertion. En France, c’est Yvan Saint-jours, fondateur du magazine «la maison écologique » qui, après une rencontre avec Jay décide de se lancer, lui aussi dans la construction de Tiny House, et lance ainsi le mouvement.


Pour les anglophones parmi vous qui souhaiteraient aller plus loin, n’hésitez pas à regarder cette conférence passionnante qui revient sur le phénomène Tiny House :




Comment construire une Tiny house ?


Vous avez envie de vous lancer dans l’aventure Tiny House et de vous atteler la construction de votre propre nid sur roue ? Sachez tout d’abord que pour les moins bricoleurs d’entre vous, il est possible d’acheter des Tiny Houses. Certains sites français comme latinyhouse.com proposent des maisonnettes clef en main à l’achat. Selon votre budget, Latinyhouse s’adapte à votre budget et à la taille de Tiny House que vous souhaitez. Mais l’idéal reste de pouvoir procéder soi-même à la construction de la micro-maison de ses rêves. Pour se faire il existe de nombreux plans de construction disponibles sur le web. Beaucoup de particuliers partagent leurs plans de leurs Tiny Houses accompagnés de leur conseil et recommandation. Attention tout de même, ces plans restent amateurs et ne sont pas le fruit du travail d’un architecte. Nul ne peut donc être tenu responsable de leur fiabilité. Il est ensuite nécessaire de choisir le type de bois le plus adapté. Il faut privilégier un bois résistant et léger pour l’ossature comme du pin ou de l’épicéa. Pour le bardage en revanche, il faut privilégier un bois qui soit à la fois léger et résistant, mais dont le rendu plaise visuellement puisqu’il constituera l’extérieur de votre Tiny House. Le temps de construction est très variable selon la taille et le type de construction choisi. Généralement, il faut compter environ 150 heures pour un professionnel, et au minimum 500 heures pour un bricoleur moyen.

Pour vous inspirer, vous pouvez suivre l’une des nombreuses personnes partageant son expérience, comme Livingstone ou Lars Herbillon.




Quel est le budget de construction d’une Tiny House ?


La construction d’une Tiny House se compose de plusieurs éléments-clefs, qui sont autant de poste de budget à prévoir. Il est important d’avoir une idée de ce budget afin de se projeter au mieux. On reconnaît ainsi deux sources de dépenses principales.

Si vous souhaitez vous déplacer avec votre Tiny House, le premier est la remorque: un élément à ne pas sous-estimer. On en trouve évidemment dans toutes les gammes de prix mais nous vous recommandons d’y mettre entre 3000 et 7000 euros. Cela vous permettra de disposer d’un matériel de qualité qui vous garantira sécurité et fiabilité. Vous pouvez également consulter notre article sur le choix de la remorque pour mieux vous y retrouver. La deuxième grosse partie du budget va venir du bois. Plus vous achèterez du bois de qualité, plus le prix augmentera. Le cèdre rouge par exemple vieillit très bien mais est également onéreux. Pour diminuer les dépenses, n’hésitez pas à comparer les prix et à acheter local. Pensez également aux chutes de bois et aux fins de série. Pour la remorque comme pour le bois, ne faites pas d’économie que vous regretterez plus tard. Ce sont les matériaux de base qui feront la qualité de votre Tiny House.

Le budget total peut donc énormément varier selon la taille, les matériaux utilisés, le niveau d’expertise… On tourne généralement entre 10 000 et 20 000 euros, mais les prix peuvent vite augmenter en cas de projet conséquent. Comme évoqué précédemment, il est également possible d’acheter des Tiny House clefs en main, le budget grimpe alors en flèche et on tournera plus entre 20 000 et 50 000 euros.


Des idées d’agencement pour votre Tiny House


Une fois le montage fait, il faut vous installer dans votre nouveau chez vous. Les Tiny House sont, par définition, de très petites surfaces, et il peut s’avérer compliqué d’y agencer vos affaires. Pour pallier à ce problème, nombre de petites idées peuvent vous faciliter la vie dans votre Tiny House. Vous pouvez par exemple utiliser des rangements optimisés : meubles en hauteur, canapés à tiroirs, placards sous l’escalier… les solutions sont nombreuses, et votre objectif doit être d’optimiser chaque espace qu’il est possible d’utiliser comme rangement. L’échelle menant à votre coin sommeil peut également vous permettre d’accéder à des éléments en hauteur inaccessible autrement. Autre idée pour économiser de l’espace ? L’installation de meubles amovibles : tablettes dépliantes, meubles se transformant en escalier, rangement coulissant… les possibilités sont nombreuses. Vous pouvez trouver de tels meubles dans le commerce, mais si vous êtes un peu bricoleur les possibilités sont sans limite ! À vous d’inventer les meubles les plus fous utilisant le moins d’espace possible. Pensez également à installer des espaces de rangement stable ! Votre Tiny House va se déplacer, et les chocs de la route pourraient secouer le mobilier. Garder ce fait en tête vous permettra d’éviter les mauvaises surprises. Pensez également à garder un logement fonctionnel. L’installation d’un trop grand nombre de meubles, même amovibles, peut vite rendre votre Tiny House invivable. Privilégiez le strict nécessaire, en vous réservant toutefois de petits plaisirs.

Par exemple, un escalier à tiroirs comme celui-ci peut être une piste intéressante pour votre future Tiny House !




La touche finale ? Des idées de décoration pour votre Tiny House !


Cette petite maison sur roues a vocation à devenir votre logement, et il est donc important de vous sentir bien à l’intérieur. Pour cela, n’hésitez pas à la décorer à votre goût ! Chaque Tiny House, comme chaque personne est unique, toutefois, nous vous proposons quelques pistes. Pensez tout d’abord à faire entrer de la lumière dans votre habitation. Pour créer des ouvertures, privilégier les matières plastiques solides. Elles éviteront une surcharge de la remorque. Vous souhaitez garder votre intimité dans les pièces comme la salle de bain ou la chambre ? Vous pouvez alors opter pour l’installation de plaques en plastique semi-opaque. Elles permettront à la lumière d’entrer dans l’habitacle, tout en ne laissant pas apparaître l’intérieur. Les Tiny House sont généralement en bois, et leurs intérieurs en lambris. Vous pouvez les laisser à nu pour garder une ambiance chalet, mais également les peindre à votre guise ! Les couleurs dépendent de vos goûts, mais attention à ne pas choisir de teintes trop foncées qui absorberaient la lumière et rapetisseraient l’espace. Vous pouvez également peindre l’extérieur. Pourquoi ne pas opter pour des teintes pastel pour un effet cabane de pêcheur ? À vous ensuite de décorer l’intérieur et l’extérieur de votre Tiny House selon vos idées et vos envies ! Gardez toutefois à l’idée que le poids de votre maison est important, et à ne pas trop la surcharger.

N’hésitez pas à puiser l’inspiration chez les autres ! Des vidéos de visites comme celle-ci par exemple peuvent vous inspirer :




Il ne vous reste plus qu’à prendre la route avec votre Tiny House !


À vous maintenant de prendre la route ! Une Tiny House, c’est aussi le voyage, la découverte de grands espaces… Bien sûr un départ en Tiny House se prépare, comme tous les voyages ! Avant votre départ, pensez à vérifier plusieurs points pour éviter les problèmes :

  • Ma remorque est-elle adaptée à ma voiture ?
  • Ma voiture a-t-elle la puissance nécessaire pour tracter ma Tiny House
  • Mon intérieur est-il bien agencé pour éviter que des choses tombent ou se brisent durant mon déplacement ?
  • Où vais-je installer ma Tiny House à mon arrivée ?
  • Si je change de pays, quel est la loi de celui-ci concernant les Tiny House ?




Vous pouvez également consulter l’article de notre site concernant les départs en Tiny House pour plus d’informations ! Une fois ces questions résolues, à vous l’aventure et place à la liberté !

De la construction aux idées de décoration jusqu’au départ, l’aventure Tiny House se prépare. Nous espérons que ce petit guide vous a aidé et vous invitons à en découvrir plus sur l’ensemble du site Systaic. Bonne route !